La salle d’éducation musicale du collège Pierre et Marie Curie d’Héricourt

 

Document descriptif de Julien JACQUOT, professeur d’Education musicale.

document_explicatif

1b
photo 1
« La disposition de ma salle d’Education musicale et chant choral n’a fait qu’évoluer au cours de ces sept années passées dans ce collège. Elle résulte d’expériences multiples et surtout de situations pédagogiques de pratiques musicales diverses.
7b
photo 7
Au centre de cette salle dont la superficie est en fait le double d’une salle de cours « normale », se situe l’emplacement des élèves. Ces derniers sont placés en arc de cercle, comme on dispose les chanteurs d’un chœur ou encore les musiciens d’un orchestre.
8b
photo 8
Devant eux, l’emplacement du professeur, pour la direction de classe (chorale, orchestre). Il est à noter que tout l’ameublement pouvant être considéré comme un obstacle aux échanges musicaux a été retiré. En effet, il n’y a pas de bureau devant le professeur et il n’y a pas de tables devant les élèves.

 

2b
photo 2
Cela permet aussi de modifier la configuration de la salle très rapidement si nécessaire, en fonction de l’activité : séances d’enseignement du chant choral, répétitions d’orchestre…
9b
photo 9 et 10
Un parc instrumental
Les instruments qui y sont présents ont été obtenus par des subventions allouées à la suite de projets thématiques (musique africaine, musique cubaine, etc.),
3b
photo 3
Les bidons sont placés par paires, dans des endroits suffisamment éloignés pour permettre à la classe d’être circonscrite par leur sonorité. Ainsi, lorsque six élèves les manipulent, alors toute la classe se sent concernée. Il est à remarquer que ces bidons ont été obtenus dans une entreprise de découpage métallurgique dans laquelle nous sommes allés réaliser des prises de sons et qu’ils ont ensuite été décorés par les professeurs d’arts plastiques et leurs élèves. Les baguettes de jeu sont des manches à balais entourés de chambres à air de VTT. (Petit clin d’œil au développement durable…)

 

4b
photo 4
 

5b
photo 5
6b
photo 6
Les instruments ne sont pas surprotégés dans des armoires fermées. Au contraire, ils sont à disposition des élèves, à la simple condition qu’ils me demandent l’autorisation de les utiliser. Il est surprenant de constater que, depuis sept ans, aucun vol n’est survenu…